Julie Machillot - fondatrice et CEO de Vis ma vie de startuppers, solution qui propose des formations innovantes à travers l'immersion de salariés de grands groupes dans les startups. 

Bien que le télétravail soit une réponse à la problématique du trajet domicile-travail, cette solution ne peut pas s’appliquer à tous les métiers, contrairement à JobilX.

Grâce à notre méthodologie basée sur l’auto-détermination, les managers se révèlent toujours motivés et capable de sortir de leur zone de confort

Votre vision du segment de la mobilité
 

D’après vous dans quelle mesure les caractéristiques du 21ème siècle (mise en relation facilitée par les réseaux sociaux, accès à l’information instantanée, normalisation des processus grâce aux algorithmes, etc…) ont-elles impacté le segment de la mobilité dans les ressources humaines ?

La mobilité n’a pas encore vraiment tiré profit des nouvelles technologies pour se révolutionner !

 

Et pourtant, la mobilité est sans nul doute un levier pour répondre aux enjeux de la transformation du travail qui s’annonce : comment adapter les forces de travail (salariés, indépendants, …) à l’accélération des métiers sans créer des dynamiques  capables de donner à chacun le droit et la chance de se former, d’adapter en permanence son portefeuille de compétences …

 

La mobilité des personnes, des compétences sera aussi un levier essentiel pour accompagner la coopération entre entreprises, favoriser l’innovation, garantir la compétitivité de nos grandes et petites entreprises…

Fort de ce constat, aujourd’hui en terme d’évaluation de la mobilité vaut-il mieux adopter une logique de Key Performance Indicators et/ou de Return On Investment ? Et sur la base de quelles données ?
 

L’enjeu est d’avoir une logique ROIste. En revanche, la monter sur des indicateurs à la fois hard & soft est complexe.

 

En effet, nous sommes passé d’un monde ou les Hardskills prédominent à un monde ou les Soft Skills deviennent également fondamentaux, il faut aligner les KPIs de la mobilité avec les enjeux de demain.

 

C’est pourquoi, nous avons choisi la démarche « Test and learn ». Définir des KPI clairs au départ et les suivre au jour le jour. Adapter ses KPIs en temps réel et calculer le ROI à posteriori une fois l’expérimentation terminée est la meilleure manière d’obtenir In fine un bon ROI.

Avez-vous des sources inspirantes qui vous ont aidées ou vous aident à penser et à appréhender la mobilité ? (TedX, livres, études, films…)​

L’étude de Dell et «l'Institut pour le Futur», sur l’évolution des métiers ou le rapport de l’OCDE sur les compétences du XXI ème siècle permettent d’avoir un éclairage global intéressant.

 

Du côté individu et auto-détermination, j’aime beaucoup le Tedx d’Amy CUDDY sur l’impact des postures : «  fake it until you become it ».

Focus sur votre solution

Quelles sont les souffrances en entreprise que vous avez identifiées, et qui vous ont données envie de lancer votre propre solution ?

Le monde est en constante évolution. L’un des enjeux principaux des entreprises est d’accompagner leurs managers et collaborateurs à s’adapter pour performer dans un environnement digital et en constante mutation. Vis Ma Vie de Startupper prépare ses apprenants à travers l’immersion courte en Startup à anticiper et préparer les impacts de la digitalisation sur la façon dont les business seront demain pensés, opérés et managés.

 

Quels sont les facteurs innovants/différenciants de votre solution par rapport aux autres solutions présentes sur le marché ?
 

Vis ma vie de Startupper propose des formations innovantes à travers l’immersion de salariés de grands groupes dans les Startups. Nous avons élaboré un référentiel de plusieurs postures à s’approprier pour évoluer avec efficacité dans un monde agile et digital ; nos postures sont transverses à tous les environnements économiques et métiers en transformation.

Nos formations par la mises en situation basée sur un modèle heutagogique permettent d’aller un cran plus loin qu’une learning expedition qui propose uniquement une posture d’observation.

Quel est le cas client dont vous êtes le plus fier et pourquoi ?

Nous sommes très fiers des managers expérimentés de tous nos grands groupes ( Orange, Carrefour.. ) communément appelés : « les résistants » et qui en réalité ne le sont pas !

 

Grâce à notre méthodologie basée sur l’auto-détermination, ils se révèlent toujours motivés et capable de sortir de leur zone de confort pour plonger dans notre piscine d’eau froide. Rapidement ils découvrent qu’en réalité ils savent bien mieux nager qu’ils le pensaient. De plus, ils se révèlent très fidèles et foisonnent de propositions à leurs retours.

Quelles valeurs tentez-vous de véhiculer au-travers de votre solution ?

Notre mission : « Donner des clés à chacun pour évoluer dans le #FutureOf Worf » notamment en découvrant l’importance des

postures d’ouverture, d’audace et de collaboration...

Le mot de la fin  

Dans la dynamique de coopétition prônée par le Lab RH, pouvez-vous partager avec nous une chose que vous appréciez chez un de vos concurrents ?

​​

Notre histoire : En 3 ans, avec mon associé, nous sommes passés de concurrent, à coopétiteur et pour finir cofondateur.

© Le Lab RH 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now