Carole Laubry - fondatrice de Resultence, cabinet qui accompagne les projets de transformation et d’innovation culturelle/managériale des entreprises grâce à :  du coaching, des formations et du conseil personnalisé. 

Notre solution s’appuie sur un accompagnement à plusieurs niveaux :

celui de l’organisation, celui des collectifs et des individus et des dispositifs de Knowledge Management.

Votre vision du segment de la mobilité 

D’après vous dans quelle mesure les caractéristiques du 21ème siècle (mise en relation facilitée par les réseaux sociaux, accès à l’information instantanée, normalisation des processus grâce aux algorithmes, etc…) ont-elles impacté le segment de la mobilité dans les ressources humaines ?
 

Le changement de paradigme des entreprises modifie profondément les pratiques professionnelles : agilité, lien hiérarchique, autonomie des salariés, digitalisation des parcours et des relations, travail collaboratif. Cette mutation est surtout managériale et culturelle. La mobilité devient alors un témoin de la capacité de l’organisation d’apprendre d’elle-même, de ses acteurs et de son eco-système. En développant la culture de la mobilité, l’entreprise fait de l’apprenance, le bien commun de l’entreprise.

Fort de ce constat, aujourd’hui en terme d’évaluation de la mobilité vaut-il mieux adopter une logique de Key Performance Indicators et/ou de Return On Investment ? Et sur la base de quelles données ?

La culture de la mobilité doit être au service du partage, de la transmission et de la capitalisation pour nourrir l’apprenance individuelle et collective, permettre à l’organisation et à ses acteurs de se développer en mode continu et permanent. Nous n’avons pas développé de KPI ou de mesure de ROI spécifique pour mesurer l’impact de la mobilité sur la performance de l’entreprise s’agissant de cet actif immatériel très précieux et des soft skills.


Focus sur votre solution
 

Quelles sont les souffrances en entreprise que vous avez identifiées, et qui vous ont données envie de lancer votre propre solution ?

Nous avons développé des approches basées sur l’identification des forces et des ressources positives des collaborateurs (Appreciative Inquiry, Deep Democracy pour développer les soft skills). Nous savons en science du comportement que nous développons les comportements que l’on nous attribue. Le renforcement positif est clé dans notre dispositif d’accompagnement.

Quels sont les facteurs innovants/différenciants de votre solution par rapport aux autres solutions présentes sur le marché ?
 

Notre solution s’appuie sur un accompagnement à plusieurs niveaux :

  • celui de l’organisation par des sensibilisations sur les évolutions des pratiques professionnelles et leurs impacts (séminaire employabilité et organisation apprenante),

  • celui des collectifs et des individus par des dispositifs d’accompagnement individuels et collectifs (coaching individuel, coaching d’équipe),

  • des dispositifs de Knowledge Management pour piloter la transmission d’expériences, de compétences et de savoir-être.

Le mot de la fin  

Quelles valeurs tentez-vous de véhiculer au-travers de votre solution ?

Nous nous définissons comme des éclaireurs de la mise en mouvement, individuelle et collective. La mobilité témoigne de ce qui nous anime pleinement dans Resultence : développer l’adaptabilité des individus pour des organisations vivantes et agiles.

 

Pour en savoir plus : https://resultence-coaching.com/f/actualites-fr/l-entreprise-apprenante-d-elle-meme-et-de-ses-acteurs

Pour en savoir plus : https://www.linkedin.com/pulse/faire-de-son-entreprise-une-organisation-apprenante-denis-bismuth/?published=t

© Le Lab RH 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now