Charles De La Chappelle - CEO de Myriad, entité qui commercialise notamment la solution Skillminer, un outil IA qui facilite le recrutement et la mobilité interne.

 

Instarlink se distingue par son concept d’Intelligence RH et son approche, pour répondre aux enjeux des entreprises.

Sur le plan technique, nos algorithmes appréhendent la notion de contexte, ce qui va bien au-delà des mots ou des groupes de mots, pour déterminer des concepts globaux par profils "que nous pouvons ensuite faire matcher entre eux.

Votre vision du segment de la mobilité
 

D’après vous dans quelle mesure les caractéristiques du 21ème siècle (mise en relation facilitée par les réseaux sociaux, accès à l’information instantanée, normalisation des processus grâce aux algorithmes, etc…) ont-elles impacté le segment de la mobilité dans les ressources humaines ?

Pour commencer, l’accès à l’information en temps réel sur internet a permis de s’affranchir de la nécessité d’avoir des salariés détenteurs du savoir.

Ensuite, le développement de l’intelligence artificielle tend à supprimer nombre de taches exécutées par des spécialistes. Ainsi les emplois futurs reposeront moins sur des personnes détentrices des savoirs et des connaissances que sur celles ayant des capacités d’analyse et de décisions, favorisant dès lors une mobilité transversale.

Dans le même temps l’émergence d’outils de détection automatique des compétences et de matching entre l’offre et la demande d’emploi, accélère cette tendance de mobilité croissante.

Fort de ce constat, aujourd’hui en terme d’évaluation de la mobilité vaut-il mieux adopter une logique de Key Performance Indicators et/ou de Return On Investment ? Et sur la base de quelles données ?
 

Il ne faut pas opposer KPI et ROI. La politique GPEC doit déterminer la part du changement ou de l’évolution dévolue à la mobilité. Il faut pour celà bien évidement déterminer le ROI attendu. Ceci dit, il faut bien mesurer ensuite les actions mises en œuvre à intervalle régulier. Communication, formation, mobilités effectives…doivent être suivies afin de permettre le cas échéant la mise en place d’action correctives et de bien générer les mobilités prévues, utiles pour l’entreprise et bénéfiques pour les salariés. Et pour faire cette mesure, il faut bien mettre en place des KPI…

Avez-vous des sources inspirantes qui vous ont aidées ou vous aident à penser et à appréhender la mobilité ? (TedX, livres, études, films…)​

Oui, les conférences et ateliers auquels j’ai assisté m’ont beaucoup aidé comme récemment à INNO GENERATION en octobre dernier à l’Accord Hotel Arena.

Mais sinon, ce sont des rencontres et des passions partagées qui ont fait jaillir les étincelles.

Focus sur votre solution

Quelles sont les souffrances en entreprise que vous avez identifiées, et qui vous ont données envie de lancer votre propre solution ?
 

La mobilité basée sur la seule logique du marché est frustrante aussi bien pour les collaborateurs que la fonction RH, car dans ce cas:

  • la mobilité n’intervient qu’en cas de poste à pourvoir,

  • la décision d’affectation relève seulement des acteurs directement concernés (hiérarchie et salarié)

  • l’ajustement  se fait uniquement par la loi de l’offre et la demande.

Quels sont les facteurs innovants/différenciants de votre solution par rapport aux autres solutions présentes sur le marché ?
 

Pour la mobilité nous avons tous pris la mesure de ce que les employeurs et les salariés gagneraient à utiliser un outil commun pour la détection et le suivi automatique des compétences avec de l’intelligence artificielle.

Pour le recrutement, de la même manière, qui n’a pas observé que les grands comptes, faute d’outils ad-hoc, n’utilisent utilement qu’un très faible pourcentage des CV qu’ils reçoivent.

Quel est le cas client dont vous êtes le plus fier et pourquoi ?

Sur le plan technique, nos algorithmes appréhendent la notion de contexte, ce qui va bien au-delà des mots ou des groupes de mots, pour déterminer des concepts globaux par profils que nous pouvons ensuite faire matcher entre eux. Cela permet en outre de découvrir les compétences cachées !

Ensuite, nous avons une approche par client, qui permet une personnalisation indispensable pour atteindre les performances attendues par les métiers. Enfin, nous ne négligeons pas la dimension IT pour nous intégrer dans les process et les outils existants.

Quelles valeurs tentez-vous de véhiculer au-travers de votre solution ?

Recruter ou gérer sa mobilité avec de l’IA permet de supprimer les biais et donc d’enrichir le collectif, pour le bénéfice de tous tout en donnant plus de  chances à chacun.

Le mot de la fin  

Dans la dynamique de coopétition prônée par le Lab RH, pouvez-vous partager avec nous une chose que vous appréciez chez un de vos concurrents ?

Des interfaces utilisateurs plus sympa, et comme nos algos sont les meilleurs, parlons-nous !

© Le Lab RH 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now